Nous rejoignons la capitale constitutionnelle de la Bolivie (il y en a 3 avec Santa Cruz, économique, et La Paz, siège du gouvrenement), Sucre. Lieu où a été déclarée l’indépendance en 1825. Cette ville est très jolie et nous avons la chance de loger dans le jardin d’un couple de retraité, qui le laisse aux voyageurs. Il y a douche, cuisine et même wi-fi.

Nous passons 4 jours dans cette ville, à nous promener mais aussi à préparer le retour : recherche d’emploi (j’ai répondu à 4 offres), recherche d’appart (nous tâtons le marché, mais ça ne devrait pas être difficile de trouver un appart près de Grignon en janvier). Bref, repos bien mérité après ces 3 semaines dans la Pampa.

Pas de photos car oubli de l’appareil et plus de batteries. Mais tout va bien, Loulou en forme nous parle sans cesse de Alex, Lucie et Mélodie sans compter Mamie, Papou, Mamido et Papi qu’elle a hâte de retrouver.

Nous partons aujourd’hui en direction de Santa Cruz. Retour à la case départ. Petite révision du 4x4 avant d’entamer les 5000 km qui nous séparent de la Guyane. Un petit arrêt est prévu à San José de Chiquitos (Cf post de début septembre) pour profiter de la piscine pour Loulou et moi et pour visiter les futures terres agricoles de Bolivie pour Mathieu (n’aurait-il pas des projets d’achats en Bolivie celui-là ?????...).